Découvrez Miami, une ville mythique au cœur d’une destination de rêve

Découvrir le quartier de Coconut Grove Miami en détail

Accueil » Découvrir Miami » Quartiers » Coconut Grove

Si Coconut Grove était autrefois connu pour être le territoire par excellence des hippies de Miami, ce quartier est aujourd’hui le repère de choix de la classe moyenne supérieure, des férus de lèche-vitrine et des étudiants. Le quartier est idéal pour flâner dans ses rues aux allures de village. Vous découvrirez toutes sortes de boutiques et de cafés étonnants ou excentriques. Nous vous recommandons tout particulièrement de vivre au moins une fois l’atmosphère qui règne à la tombée de la nuit et dans la soirée. Le moment est magique quand les terrasses des bars et restaurants se remplissent des locaux. Merveilleusement bien implantée puisque bordé par les plages et le front de mer, le quartier à la fois intime et festif de Coconut Grove Miami vous séduira indubitablement par sa marina exceptionnelle et ses espaces verts, aussi reposants que bien entretenus.

Comment rejoindre le quartier de Coconut Grove et y circuler ?

Le bus portant le numéro 22 parcourt SW 22nd Ave. Il s’engage ensuite sur Tigertail Ave pour traverser le quartier et reprendre la route vers le nord sur SW 27t Ave. Il finit par rejoindre la Coconut Grove Metrorail Station.

Plusieurs stations Citi Bike sont à la disposition des usagers dans Coconut Grove. Il est ainsi possible de rejoindre le quartier à bicyclette depuis différents autres quartiers et notamment celui de Downtown, situé à environ 8 km.

Lieux à voir absolument dans Coconut Grove

Le Vizcaya Museum & Gardens

Cette villa italienne de toute beauté, localisée à Coconut Grove près du centre de Miami, pourrait presque nous plonger dans l’univers des contes de fées, tant l’architecture de cet édifice est époustouflante. Son style nord italien du XVIᵉ siècle est un véritable enchantement. Vous prendrez beaucoup de plaisir à explorer ce vaste domaine, perché sur les hauteurs au-dessus de l’eau, et à parcourir ses jardins et ses salles refermant une collection remarquable d’œuvres d’art et des pièces de mobilier ancien d’exception.

Plus d’informations : voir le site officiel

L’histoire du Vizcaya Museum

James Deering (1859-1925) était un millionnaire d’une cinquantaine d’années à la retraite quand il entreprit le projet de la construction du domaine. Il était alors attiré par le soleil et le climat chaud que lui recommandait ses médecins pour l’affection dont il souffrait, une anémie sérieuse.

C’est en 1912 qu’il achète une parcelle de 65 ha au bord la Biscayne Bay pour y implanter une immense villa. Elle se lovait au cœur d’un domaine verdoyant. Ce ne sont pas moins de 1 000 ouvriers qui se relaieront sur une période de dix ans pour mener à bien ce projet pharaonique. Deering investira beaucoup pour se procurer des sculptures, des peintures et de magnifiques meubles européens. Néanmoins, il aura à cœur de passer également commande auprès d’artistes locaux.

Le style de la Villa Vizcaya Museum

Cet édifice est un parfait exemple de ce qu’est le style Mediterranean Revival de Miami. Parmi les quelque 70 salles que compte le château, 34 d’entre elles se composent de somptueuses œuvres d’art et de meubles anciens. Une forte proportion a été conçue au XVᵉ siècle. La pièce la plus imposante de la Villa est son salon, aussi baptisée parfois la « Salle Renaissance », de par les œuvres du XIVᵉ et du XVIIᵉ siècle qu’elle abrite. Ne manquez pas d’observer le tapis du Salon, créé s’il vous plaît pour le grand-père du roi Ferdinand d’Espagne au début du XVᵉ siècle.

Le Salon de musique n’est pas en reste et n’en demeure pas moins fastueux. Ses murs sont ornés de magnifiques toiles tendues venues du nord de l’Italie. On peut y admirer une majestueuse harpe, que la légende dit avoir été fabriquée par le luthier de Marie-Antoinette en personne. La Salle de Réception, quant à elle, se pare de tapisseries ayant jadis appartenues au couple de poètes anglais du XIXᵉ siècle, Robert et Elizabeth Barrett Browning. Cette Salle de Réception n’est pas sans rappeler la grandeur et le faste des salles à manger impériales européennes.

Les superbes Jardins du Vizcaya Museum

Les espaces verts qui forment le Jardin de la Villa sont pour ainsi dire taillés au millimètre. Ils ont été conçus sur le modèle des jardins italiens du XVII et XVIIIᵉ siècles pour une harmonie parfaite avec l’ensemble du domaine. Autant dire qu’ils dénotent complètement avec la mangrove non loin de là. Rappelons que la mangrove, c’est une sorte de forêt pour ainsi dire impénétrable qui pousse dans la vase des littoraux. L’architecte paysagiste responsable des Jardins de la Villa dit s’être largement inspiré de la flore de Floride du Sud, d’Amérique du Nord et d’Asie.

Que faire encore à Coconut Grove Miami ?

Le Kampong

Le Kampong est un ensemble de jardins luxuriants, de plus de 3,5 hectares, inscrit au registre National des Lieux Historiques. Le National Tropical Botanical Garden (NTBG) y tient des cours. Notez que “kampong” désigne un village en indonésien. Soyez prévoyants ! La visite ne se fait que sur réservation, du mardi au vendredi, aussi bien pour les visites gratuites en toute autonomie que pour les visites guidées payantes. Prévoyez une bonne heure, vous ne le regretterez pas.

Plus d’informations : voir le site officiel

La Plymouth Congregational Church

La Plymouth Congregational Church (Église congrégationaliste de Plymouth) est un édifice datant de 1917. Sa façade en calcaire de corail la distingue des nombreuses autres églises des environs. Notez sa porte sculptée héritée d’un monastère des Pyrénées. La Plymouth Congregational Church s’ouvre rarement au public. Cependant, tous les publics y sont les bienvenus lors du culte hebdomadaire du dimanche matin à 10 h.

La Ermita de la Caridad

Le sanctuaire Ermita de la Caridad a été racheté par le diocèse catholique à la villa Vizcaya de James Deering. Il accueille notamment les paroissiens cubains exilés loin de leur terre natale. Son architecture n’est pas sans rappeler celle d’un phare qui se tiendrait face à Cuba, distant d’un peu plus de 450 km au sud. Ne manquez pas la fresque qui retranscrit l’histoire cubaine. Si le cœur vous en dit, un espace verdoyant au bord de l’eau tout à fait charmant sera l’endroit idéal pour un pique-nique ou un goûter.

Plus d’informations : voir le site officiel

La tombe d’Eva Munroe

La tombe se trouve aux abords de la Coconut Grove Library, dans un petit enclos fermé au 2875 McFarlane Road. Les voyageurs friands de découvertes historiques découvriront l’humble pierre tombale d’Eva Amelia Hewitt Munroe. Cette tombe est connue pour être la plus ancienne tombe américaine du comté de Miami-Dade. Cette femme, née dans le New Jersey en 1856, est décédée à Miami en 1882. Ralph Munroe, son mari alors inconsolable, entra alors dans une profonde dépression. Il fit à ce moment-là construire le Barnacle, l’une des plus anciennes demeures historiques de Coconut Grove et son parc. Ils sont devenus depuis le Parc National historique de Barnacle.

Le Coconut Grove Arts Festival

Le Festival des arts de Coconut Grove est toujours un événement très populaire. Il constitue l’un des principaux événements culturels du calendrier culturel de Miami. Le quartier bohème de Coconut Grove s’anime durant 3 jours, avec des stands et des étals tenus par plus de 360 artistes confirmés, ainsi que des démonstrations culinaires et de délicieux mets locaux, de la musique en live, des activités pour toute la famille et bien plus encore.

Plus de 120 000 personnes assistent chaque année à ce festival en plein air. Le festival occupe une partie importante de Coconut Grove. Il offre une vue imprenable sur les voiliers amarrés dans la baie de Biscayne. Tous les styles sont présents dans de nombreux domaines artistiques. La sculpture, la peinture, la photographie, la joaillerie, la musique, la danse, les arts culinaires, etc.

Plus d’informations : voir le site officiel

Plan du quartier de Coconut Grove

Ces informations pourraient aussi vous intéresser

Vous êtes ici

Accueil » Découvrir Miami » Quartiers » Coconut Grove

Cette information vous a-t-elle été utile ?

Partagez !